Qu’est ce que le capital investissement ?

Plusieurs entreprises se lancent désormais au capital investissement. La technique consiste à prendre des participations minoritaires ou majoritaires au capital de sociétés. Cette activité peut avoir une influence sur l’appréhension du personnel et de l’entreprise elle-même. Le capital investissement comporte plusieurs étapes. Découvrez celles-ci dans la suite de cet article.

Les fondamentaux du capital investissement

Le capital investissement, de par sa définition, permet aux grands investisseurs d’aider financièrement une entreprise en voie de croissance ou en phase de démarrage. L’investissement est fixé à une durée de 5 ans. Il se rapporte sur le fond propre d’une société. Le capital investissement a été déployé, notamment pour venir en aide aux entreprises en faillite ou en pleine crise. Les entrepreneurs en phase de création peuvent aussi bénéficier des appuis de l’investissement capital. Dans ce cas, il y est question de capital risque. Le capital investissement peut, toutefois, contribuer au développement d’une entreprise. Il peut être appréhendé en cas de transmission ou encore de retournement. Ce dernier entre en jeu dans le cas où une entreprise tombe en difficulté, mais que ses potentiels restent évidentes. Les investisseurs effectuent ainsi un capital investissement dans le but de restructurer la structure financière de l’entreprise. Il faut noter que le capital investissement n’efface pas l’endettement d’une société.

Les apports du financement en capital investissement

Le capital investissement présente plusieurs atouts pour une entreprise. Il permet d’accroitre les profits de celle-ci. C’est le cas du financement en capital développement. Le capital investissement permet également d’investir l’entreprise à titre d’actif incorporel. Le capital investissement est aussi une sorte de garantie pour l’entreprise, car il résout le problème financier dans le cas d’une évolution d’activité. Le capital investissement permet également de remodeler chaque activité non fructueuse d’une société.

Les différents types de capital investissement

Le capital investissement se décline en plusieurs types. Dans le cas du secteur, il arrive que les investisseurs choisissent de financer seulement dans quelques activités. En effet, certains bailleurs de fonds se limitent à certaines activités pour aider les entreprises. Le capital investissement peut aussi être variable. C’est-à-dire que le montant du capital investi varie en fonction de la capacité de l’investisseur. Le capital investissement peut aussi se faire selon la structure juridique de la société. Il y également le cas des business angels. Ces derniers ne sont pas de vrais professionnels en investissement. Ils exercent une activité externe tout en choisissant de financer des PME. Certains investisseurs business angels effectuent l’investissement dans le but de pouvoir participer à l’administration courante des PME avec qui ils collaborent.