Sensibilisation à la Dématique

Cette formation a pour objectif de transmettre l’essentiel à connaître en matière de dématique et d’archivage électronique et de façon plus détaillée d’améliorer la connaissance et la perception du sujet :

– Les clés essentielles à connaître
– Bien comprendre l’aspect pluridisciplinaire en matière d’archivage et de dématique traitant à la fois la technique, le juridique et de l’organisationnel.
– Idées reçues et fausses idées à éviter et contre lesquelles il faut savoir lutter efficacement

Fedisa sensibilisation à la dématique, les bonnes réponses aux questions essentielles

Problématiques d’un projet de dématique et d’archivage électronique

  • Positionnement par rapport au SI, à la gouvernance
  • Dématérialisation (supports, échanges, processus) et archivage électronique
  • Rupture du document numérique avec son support
  • Prise en compte de l’ILM (information lifecycle management)
  • Bien comprendre les différences entre sauvegarde, GED (gestion électronique de document), records management, archivage

Contraintes liées à la dématique et à l’archivage électronique

– Contraintes techniques
– Contraintes organisationnelles
– Contraintes sécuritaires

Le droit et l’archive électronique, les enjeux juridiques d’un projet de dématique

– L’équivalence entre l’écrit numérique et l’écrit papier, l’apport de la signature électronique
– Valeur probante d’un document numérique après numérisation ou nativement numérique
– Comment faire pour gérer les données numériques de façon juridiquement « sécure » ?
– Bref focus sur l’international

Normes applicables, de la conformité à la certification

– L’état de l’art : le lien entre technique et droit.
– L’état de l’art et les normes (significatives et évolutives)
– Bien faire la différence entre conformité, référencement, agrément, labellisation et certification

Présentation des « tiers de confiance » ou encore « prestataires de service de confiance »

– Définition et grands principes
– Organisation : notion d’autorité, d’opérateur, …
– L’encadrement légal.

Un formateur expert en dématique et en archivage électronique

Membre fondateur et actuel Président de FEDISA (fédération de l’ILM, du stockage et de l’archivage), Jean-Marc Rietsch est expert des métiers de la confiance et plus particulièrement de l’archivage électronique concernant les aspects conformité, économie et risque.

Ingénieur Civil des Mines, JM Rietsch a débuté sa carrière professionnelle par le développement logiciel et l’offre de services pour les PME-PMI.

En 1993, il oriente sa carrière vers la sécurité et plus particulièrement la sauvegarde des données informatiques et dépose un brevet sur le sujet.

En 2001, JM Rietsch participe au lancement du premier tiers archiveur en France aujourd’hui CDC Arkhinéo. En 2003 il développe l’un des premiers services d’horodatage au sein de la société Certeurope. Il travaille depuis plusieurs années à la mise en place d’un nouveau service de confiance, l’autorité de gestion de preuve, dont l’objectif est de vérifier la validité d’une signature électronique portée sur un document destiné à être archivé.

Parmi ses autres références l’on peut citer la Chambre des Notaires de Paris avec la mise en place d’un nouveau service de dépôt électronique notarial ou encore l’ANSSI pour laquelle il a contribué à la réalisation d’une politique d’archivage type destinée aux systèmes d’archivage électroniques sécurisés.