Gestion de patrimoine : quels conseils suivre ?

Vos besoins en matière de planification financière évoluent au fil du temps. Peut-être, gérez-vous actuellement vos propres investissements ? C’est tout à votre honneur. Mais il se peut que vous deviez faire face à des problématiques complexes. Voici quelques conseils qui vous aideront à trouver des solutions adéquates.

Soyez visionnaire

Vous devez tout d’abord opter pour des investissements rentables à long terme. Selon les experts comme julien vautel, vous devez intégrer certains aspects à la gestion de votre patrimoine. Pour cela, soyez visionnaire et constituez une forme d’épargne adaptée à toutes les situations comme :

le financement des études de vos enfants

Si vous envisagez de réserver des sommes importantes pour la scolarité de vos enfants, mieux vaut que vous privilégiez les placements à moyen terme. Cela vous permettra de profiter des liquidités au moment voulu.

la souscription à diverses assurances

Il se peut que vous ayez épargné, mais cela ne suffit pas à pourvoir subvenir à tous les besoins. Si vous estimez que la valeur de votre patrimoine ou que les sommes accumulées sont insuffisantes, il est recommandé de souscrire à une assurance-décès. Vous pouvez choisir diverses formules pour cette souscription.

assurer l’avenir de votre conjoint

En général, le conjoint ou la conjointe ne reçoit qu’une infime part d’héritage du patrimoine en cas de décès de son ou sa partenaire. De ce fait, il est donc indispensable que vous preniez des mesures notamment en modifiant certaines clauses de votre testament ou encore en lui léguant certaines actions d’une de votre société par exemple. L’assurance-vie constitue une alternative vraiment intéressante.

Définissez bien vos objectifs

Veillez tout d’abord à ce que vos divers placements soient en adéquation avec vos objectifs patrimoniaux afin d’assurer une totale rentabilité. Pour cela, vous avez diverses options à votre disposition :

la constitution d’un capital

Ce capital vous servira à investir dans divers patrimoines (résidence principale, maison pour vos enfants…) pour que vos héritiers ne soient pas dans le besoin. Vous pouvez également mettre un fonds d’investissement à leur disposition.

l’octroi de revenus réguliers

Ces revenus réguliers vous serviront à combler le manque de liquidité dû à une cessation d’activité. Ces revenus réguliers servent à financer votre retraite. Un investissement locatif, une assurance-vie à percevoir progressivement figurent parmi les options envisageables. Cependant, ne tardez pas trop à investir dans cette voie pour éviter le manque de capital dû au lent démarrage des activités.

N’hésitez pas à faire appel à un professionnel

La gestion de patrimoine comprend la gestion complète des investissements et l’orientation financière. Si vous êtes novice dans le domaine, il est préférable de faire appel à un professionnel.

 Un gestionnaire de patrimoine a généralement un niveau d’expertise élevé dans tous les types de problématiques. Cela peut avoir trait à la manière d’éviter l’impôt sur les successions. Ce professionnel travaille souvent avec différents experts, comme un avocat ou un comptable qui se charge généralement de vos affaires.

 Il faut cependant noter pour bénéficier des services d’un gestionnaire de patrimoine, il faut que celui-ci corresponde à des sommes élevées. C’est pourquoi ces services sont réservés aux personnes fortunées. Par ailleurs, un gestionnaire de patrimoine est en mesure de vous aider en matière de planification financière, de gestion des ramifications fiscales des revenus d’entreprise ou encore de mise en place d’un fonds correspondant à vos contributions caritatives.

 Choisissez un bon conseiller financier

 Voici 4 facteurs à prendre en compte :

 Compétence et expérience

Le gestionnaire de patrimoine a-t-il les compétences nécessaires pour traiter les questions complexes relatives à votre situation ? Méfiez-vous des conseillers qui affirment avoir traité avec plusieurs clients « comme vous ». Tous les gestionnaires de patrimoine à l’instar de Julien Vautel s’accordent à dire cela est pratiquement faux, car chaque cas est unique.

 Ressources

Le gestionnaire de patrimoine propose-t-il différents services d’investissement de premier ordre ? En effet, certains professionnels peuvent être limités dans leur accès à des investissements de qualité en raison de la quantité d’actifs qu’elles gèrent. Ils peuvent aussi avoir un accès limité à des fonds spéculatifs ou à des sociétés de placement immobilier privées par exemple. Vous devriez également vous renseigner si le professionnel que vous avez embauché dispose d’un réseau étendu avec d’autres professionnels tels que des avocats, des experts-comptables ou des spécialistes en assurance.

 Le mode de rémunération 

 Le mode de rémunération de votre gestionnaire de patrimoine doit être conforme à vos intérêts. Il est donc essentiel que vous vous renseigniez sur ses modalités de rémunération. Informez-vous également sur le système de commissions, sur les accords de partage d’honoraires avec les autres professionnels, etc. La plupart des gestionnaires de patrimoine travaillent sur le long terme avec leurs clients, car il faut souvent des années avant qu’un plan bien coordonné ne porte ses fruits. C’est une des raisons pour laquelle, vous devrez prendre tout votre temps pour choisir le gestionnaire de patrimoine qui vous convient.