Comment réussir un projet PIM ?

 

Le « product Information Management », désigné par l’acronyme PIM, est un projet ayant pour but de transformer le mode de travail conventionnel d’une entreprise en digitale par le recours à un logiciel PIM. Un tel projet présente un grand enjeu, car il implique un grand bouleversement des habitudes et des processus de réalisation des tâches des employés et des différents collaborateurs. Par ailleurs, un projet pim mal exécuté, nuit à la productivité ultérieure de l’entreprise. D’où, le grand intérêt à suivre une démarche rigoureuse durant la réalisation d’un projet ou solution PIM.

Est-il judicieux pour votre entreprise d’adopter la solution PIM ? 

Avant toute chose, il faut évaluer l’utilité du projet PIM pour votre entreprise. En effet, la solution PIM est un outil entrepreneurial destiné à permettre à son entreprise utilisatrice d’atteindre ses objectifs. Plus précisément, la solution pim pim a pour rôle : la résolution de problématiques rencontrées par ladite entreprise. Le meilleur moyen d’effectuer cette évaluation consiste en deux étapes. Dans un premier temps, il vous faut dresser les problèmes à résoudre et analyser si la solution adéquate concerne le projet PIM. Puis, il vous est vivement conseillé de faire le bilan de vos attentes (résultats et bénéfices) vis-à-vis du logiciel PIM. À titre d’exemple, ce dernier permet le maintien, l’enrichissement et l’amélioration de la qualité des données produit, l’accentuation de la satisfaction de la clientèle, l’accroissement des ventes.
Après vous être assuré que l’usage d’un logiciel PIM est à votre profit, il vous faut déterminer du degré d’adaptation requise pour cette transformation digitale : les employés et collaborateurs, sont-ils aptes à surmonter ce bouleversement dans leur environnement de travail ? La réalisation du projet PIM implique une modélisation nouvelle des diverses données, l’usage de nouveaux processus dans l’exécution des tâches, la familiarisation avec le logiciel PIM, etc.

L’élaboration du cahier des charges 

Après vous être décidé à vous lancer dans le projet PIM, la seconde étape concerne le recensement des fonctionnalités essentielles que doivent posséder le logiciel PIM. Cette dernière vous permettra ensuite de sélectionner la plateforme PIM adéquate à vos besoins et exigences. Afin de déterminer lesdites fonctionnalités requises, il est indispensable que vous procédiez à l’élaboration d’un cahier des charges.

Il permet, en premier lieu, d’identifier les postes devant être impliquées dans votre projet pim. Ces postes sont divisées en deux catégories. La première est constituée par les collaborateurs, les métiers, et les services inclus dans l’organisation de votre compagnie, pour ainsi dire, les parties prenantes interne. La seconde catégorie concerne, les parties prenantes externes à votre société : les fournisseurs, les clients, etc. Par la mise en place de la solution PIM, ils seront dans l’obligation d’utiliser le logiciel PIM. Ce sont entre autres, les acheteurs, le responsable marketing, le responsable digital, le Directeur des systèmes d’informations, la logistique.

Le cahier des charges expose également les impacts de l’usage du logiciel PIM sur le processus de travail de chaque futur utilisateur. Effectivement, d’une manière générale, l’outil permet l’automatisation des tâches chronophages ayant une faible valeur ajoutée. Cela favorise, en principe, la performance des usagers, car ils pourront se focaliser sur les principales tâches. Mais, dans une perspective détaillée, chaque service est impacté différemment par la solution pim pim. Il est, par conséquent, primordial de s’entretenir avec chaque corps de métier pour prévoir les formations ultérieures qui leur sont adéquates. Ce procédé permet d’optimiser leur productivité et de mener à bien leurs missions respectives.

Projet PIM : les changements dans l’organisation de votre entreprise

Une analyse poussée de votre cahier des charges démontre que l’efficacité de la solution PIM nécessite une condition, vous devez imposer de nouvelles contraintes aux parties prenantes internes. Vous aurez à leur attribuer de nouvelles tâches. Mais lesquelles ? Le logiciel PIM que vous avez choisi se charge de vous les indiquer, cela figure dans leur prestation en vu de l’amélioration des processus de travail existants. Néanmoins, chaque entreprise se distingue les unes des autres par la communication, le contexte de vente et l’environnement propre à elle et qu’elle impose à ses collaborateurs. Cette particularité de votre organisation engendre que le logiciel ait besoin d’un type de données spécifiques pour déterminer efficacement les contraints à intégrer dans le projet PIM. Il s’agit des facteurs déterminés grâce à l’analyse du cahier des charges. Les contraintes sont notamment : les impératifs pour chaque métier, les responsabilités et les rôles des différents métiers, la réglementation en vigueur, la volumétrie de produits et celle d’attributs.

Comment optimiser la réussite de votre projet PIM ? 

Pour qu’un projet PIM ait généré d’excellents profits à l’entreprise, il est indispensable de déterminer les fonctionnalités requises à l’heure actuelle et celles qui le seront dans l’avenir. Cette projection dans le futur vous permet de mettre continuellement au défi vos collaborateurs et votre entreprise qui devront s’adapter aux usages réactualisés et répondre aux nouveaux besoins. Il est nécessaire, dès lors, d’opter pour un logiciel PIM dont les fonctionnalités sont réglables pour être changées au rythme de l’évolution de votre entreprise.