Indices boursiers : tout connaitre sur le S&P 500

Indice S&P 500
Le Standard & Poor 500 est le plus important indice boursier nord-américain. Bien qu'historiquement, les indices Dow Jones soient nés plus tôt, ce panier est devenu plus important auprès des investisseurs au fil du temps. C'est en fait le principal indice de référence des actions concernant les titres cotés à Wall Street et le sous-jacent d'une gamme incroyablement large de produits dérivés, tels que les Futures, les options et les certificats. Alors qu'est-ce que le S&P 500, à quoi sert-il et comment le trader ? Ce sont des questions légitimes que cet article va essayer d’éclaircir.

Définition : qu’est-ce que l'indice S&P 500 ?

Le S&P 500 est un indice qui, à partir de 2019, comprend 505 actions ordinaires cotées par 500 sociétés à grande capitalisation sur le marché boursier américain. Ses constituants représentent environ 80 % de la capitalisation boursière totale des actions américaines, selon S&P Global. L'indice boursier S&P 500 est un indice phare de la Bourse américaine. Il est émis par S&P Dow Jones Indices et suit les 500 plus grandes sociétés américaines cotées, couvrant environ 80% de la capitalisation boursière américaine. Les entreprises qui le composent peuvent être cotées sur le NYSE ou le NASDAQ. C'est l'indice de référence du marché boursier américain, avec le Dow Jones. L'indice S&P 500 est un indice pondéré par la capitalisation, ce qui signifie que les sociétés les plus importantes ont un impact plus important sur sa valeur. Il est souvent utilisé comme référence pour évaluer le marché boursier aux États-Unis et à l'échelle mondiale. Les performances moyennes de l'indice S&P 500 sur les 5, 10, 20 et 30 années peuvent aider à mieux comprendre la dynamique du marché. Le graphique S&P 500 est mis à jour quotidiennement et est un indicateur en direct populaire de la force du marché boursier américain. Contrairement à la croyance populaire, l'indice n'inclut pas toutes les 500 premières sociétés en termes de capitalisation boursière. En effet, l'admissibilité à l'indice S&P est déterminée par un certain nombre de critères et pas seulement la capitalisation boursière. Parmi les sociétés à grande capitalisation (au moins 5 milliards de dollars) des États-Unis, on retrouve des noms familiers tels que Apple, Microsoft Corps, Amazon, Berkshire Hathaway, Johnson & Johnson, JP Morgan Chase, Facebook, Exxon Mobil et C Alphabet Alphabet A. Sa composition n'est cependant pas fixe, car l'admissibilité dépend de critères stricts. L'admissibilité d’une société au S&P 500 en plus de sa capitalisation boursière est basée sur : son pays d'origine (qui doit être américain), liste d'échange, structure organisationnelle, type de part et liquidité, la proportion d'actions disponibles au public d’au moins 50 %, date de l'introduction en bourse (6 à 12 mois après lancement). Vous pouvez voir sur ce site ce que le S&P 500 représente comparé à la capitalisation boursière mondiale. L'admissibilité est revue périodiquement par le comité et l'indice est mis à jour chaque fois que cela est nécessaire ; un événement normalement annoncé avec un préavis de quelques jours.

Quels sont les secteurs les plus représentés dans l'indice s&p 500 ?

Les secteurs les plus représentés dans l'indice S&P 500 sont les suivants:
  • Technologies de l'information : comprenant des entreprises telles qu'Apple et Microsoft.
  • Santé : incluant des sociétés pharmaceutiques, des hôpitaux, des fournisseurs d'équipements et de services de santé, ainsi que des entreprises biotechnologiques.
  • Services financiers : englobant des institutions comme JP Morgan Chase.
  • Consommation discrétionnaire : comprenant des entreprises comme Amazon et Facebook.
Ces secteurs sont parmi les plus représentés dans l'indice S&P 500, qui reflète la dynamique du marché boursier américain et est composé de 500 grandes entreprises cotées sur les bourses américaines

Comment est calculé le S&P 500 ?

L'indice S&P 500 est calculé par « pondération de la capitalisation boursière », ce qui signifie que chaque société de l'indice reçoit une pondération en fonction de la valeur totale de ses actions en circulation. L'indice prend donc en compte à la fois le nombre et la valeur des actions disponibles à la négociation. Les sociétés avec un grand nombre d'actions chères ont des pondérations plus importantes que les sociétés avec un petit nombre d'actions bon marché. Les modifications du prix du S&P 500 sont calculées en temps réel, de sorte que lorsque les prix des sociétés individuelles fluctuent, le graphique en direct du S&P s'ajuste également. Le prix du S&P 500 dépend de la valeur des sociétés qui composent l'indice. Entre autres facteurs, leurs valeurs peuvent être affectées par les éléments suivants : Les politiques monétaires établies par la Réserve fédérale influant sur le coût d'emprunt et, à son tour, les dépenses et les investissements des entreprises et des consommateurs.
  • Performance économique : en période de croissance et d'emploi élevé, de nombreux stocks augmenteront en raison de l'augmentation des dépenses dans l'ensemble de l'économie.
  • Évaluation des devises : un dollar américain fort rend les entreprises moins chères à acheter des importations, tandis qu'un dollar faible rendra leurs exportations plus compétitives à l'échelle internationale.
  • Prix des produits brutes : ce sont les éléments de base de l'économie mondiale, il n'est donc pas surprenant que la valeur de nombreux stocks puisse être fortement influencée par leur coût.
La valeur du S&P 500 peut également être affectée par les crises financières, les catastrophes naturelles, les élections et les politiques gouvernementales, ce qui rend important pour les commerçants de se tenir au courant des dernières nouvelles.

S&P 500 : investir et trader

Pour investir dans le sp 500 index, un investisseur peut choisir entre un fonds indiciel ou un fonds négocié en bourse. Si l'investisseur souhaite investir à long terme et ne pas "fonctionner" quotidiennement, il serait préférable d'investir dans un fonds indiciel. Cependant, si l'investisseur est peu enclin à prendre des risques, mais qu'il souhaite tout de même contrôler les "opérations", il serait préférable d'investir dans un ETF S&P 500. Pour commencer à négocier sur l’indice S&P 500, une bonne plateforme de négociation est nécessaire. Elle peut être utilisée via un navigateur ou via un logiciel. Ces plateformes peuvent jouer sur la variation de prix sur le marché ou en prédisant la bonne direction du prix de l'indice dans un délai prédéterminé. Le meilleur choix est sélectionner celle qui offre une protection maximale pour votre capital et qui vous permet d’investir sur n’importe quel marché avec une commission raisonnable.

Comment acheter indice s&p 500 ?

Pour acheter l'indice S&P 500, vous pouvez investir dans des fonds qui le suivent, tels que les ETF (Exchange Traded Funds). Ces fonds répliquent la performance de l'indice S&P 500. En tant qu'investisseur belge, vous pouvez acheter des actions d'un ETF qui suit la performance du S&P 500. Il est également possible d'investir dans des actions individuelles que l'indice suit, bien que cela ne soit pas pratique pour toutes les actions de l'indice. En outre, vous pouvez acheter des contrats sur la différence (CFD) liés à l'indice S&P 500. Pour ce faire, vous devez ouvrir un compte de trading, rechercher l'indice S&P 500, appuyer sur le bouton "acheter" et entrer les détails de votre achat, comme le montant que vous souhaitez dépenser, puis exécuter la transaction. Notez que l'indice S&P 500 est composé des 500 plus grandes entreprises américaines et est souvent utilisé comme référence par les investisseurs pour évaluer les performances de l'économie américaine dans son ensemble. En investissant dans l'indice S&P 500, vous êtes exposé à une grande partie de l'économie américaine, car il couvre environ 80 % de la capitalisation totale du marché boursier américain

Pourquoi investir dans le s&p500 ?

Investir dans le S&P 500 peut être attrayant pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le S&P 500 est un indice boursier qui suit les 500 plus grandes sociétés américaines, ce qui en fait un bon indicateur de la santé de l'économie américaine et mondiale. De plus, historiquement, le S&P 500 a offert des rendements significatifs aux investisseurs, avec un rendement annualisé moyen de 10,7% sur les 30 dernières années. En outre, investir dans le S&P 500 peut offrir une exposition à des entreprises emblématiques telles que Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft. De plus, les ETF (Exchange Traded Funds) qui suivent le S&P 500 offrent une diversification et des frais de gestion annuels relativement bas, ce qui en fait une option attrayante pour les investisseurs. Cependant, il est important de noter que le S&P 500 est concentré sur le marché boursier américain et ne comprend que les plus grandes entreprises, ce qui peut limiter la diversification géographique et sectorielle de votre portefeuille. De plus, comme tout investissement en actions, investir dans le S&P 500 comporte des risques, notamment la volatilité du marché et la possibilité de pertes.

Comment investir dans le Standard and Poor’s 500 en France ?

Pour investir dans l'indice S&P 500 en France, vous pouvez acheter des parts d'un ETF (Exchange Traded Fund) S&P 500. Un ETF S&P 500 est un fonds d'investissement qui reflète la performance de l'indice. Il offre une diversification instantanée du marché boursier, répartissant le risque sur un grand nombre de sociétés sous-jacentes. De plus, les ETF S&P 500 sont moins chers à investir que d'acheter des actions individuelles. Pour investir dans un ETF S&P 500, vous devez choisir un courtier en ligne qui propose ce produit et comparer les frais de transaction.
Comment devenir un trader en bourse ?
Ethereum (ETH) : quelles sont les caractéristiques de cette crypto monnaie ?

Plan du site