Portage immobilier et vente à réméré : trouver les meilleures solutions

La vente à réméré ou le portage immobilier constituent deux alternatives pour sortir d’une situation financière délicate. Les problèmes de surendettement, le fichage à la banque et la crainte d’une saisie immobilière peuvent être à l’origine de l’impasse. Découvrez les solutions de la vente en réméré et le portage immobilier.

Besoin de financement : opter pour la vente à réméré ou le portage immobilier

La vente en réméré et le portage immobilier sont deux alternatives d’investissement appelées aussi vente avec faculté de rachat possible. En effet, les deux opérations constituent une bonne solution pour sortir d’une mauvaise passe financière. Ils présentent des avantages tant pour le vendeur que l’investisseur. Face à un fichage ficp, un interdit bancaire et le surendettement, le portage immobilier et la vente en réméré constituent une solution pour le propriétaire. Ainsi, vous pouvez vendre votre logement tout en le conservant pour un éventuel rachat. Il s’agit d’un moyen d’éviter la cession de votre bien, ou en cas de saisie immobilière, d’empêcher la mise aux enchères de votre propriété. Ils sont pratiques lorsque vous avez un besoin d’une trésorerie importante, ou lorsque vous devez solder vos dettes. Dans les deux cas, vous avez la possibilité de sortir d’une situation de surendettement. Les opérations sont sécurisées et conformes à des législations dans le but de préserver le droit de récupérer sa propriété. Pour l’acquéreur, la vente avec faculté de rachat est un investissement idéal. Le bien immobilier est parfois cédé pour un pourcentage de 50 à 70 % de sa valeur réelle. L’acquéreur bénéficie ainsi d’un avantage majeur, d’autant plus qu’il peut ensuite rentabiliser l’achat du logement en percevant le loyer.  Consultez des spécialistes comme apirem.fr pour plus d’informations sur le portage immobilier avis.

Quelle différence entre la vente à réméré et le portage immobilier 

Le principe de ces alternatives est quasi identique, puisqu’ils consistent à vendre son bien immobilier temporairement afin de bénéficier d’un crédit. Cependant, la différence réside dans les conditions et le type de contrat établi entre le propriétaire et l’acquéreur. Pour la vente à réméré, la faculté de rachat ne fonctionne que sous certaines conditions de délai où le propriétaire doit récupérer son bien. Il a pour but d’effectuer une convention entre le vendeur et l’acquéreur qui stipule que le propriétaire a la faculté de racheter le logement. Celui-ci disposera d’un délai maximal de cinq ans pour sortir de sa situation de surendettement. Le portage immobilier est une opération récente qui consiste à transférer temporairement le bien immobilier à un acquéreur. Le propriétaire devient locataire et verse un loyer pour le compte de l’investisseur. Celui-ci se distingue de la vente à réméré par le pourcentage du surcoût plus raisonnable et moins élevé lors du rachat.

Procédure de vente avec faculté de rachat

La procédure de vente réméré ou du portage immobilier peut nécessiter l’intervention du notaire pour établir le contrat de bail. Vous pouvez également faire appel à un professionnel de la vente avec faculté de rachat pour préparer et assister l’opération. Dès qu’un acquéreur souhaite investir dans votre propriété, la procédure de vente débute. Le contrat de vente et l’énoncé des conditions d’occupation seront établis et signés de commun accord par les deux parties. Le débiteur devient ensuite locataire de son bien et dispose d’un délai de cinq ans pour racheter son bien immobilier. La somme perçue permettra au propriétaire de bénéficier d’un crédit sans avoir à quitter son bien, et sans passer par un organisme financier. Vous pouvez ensuite profiter d’un bon état financier en retrouvant un équilibre bancaire et boursier. Une fois que le vendeur sort de son impasse financière et que celui-ci n’est plus fiché à la banque, le rachat du bien peut être envisagé. Il est possible de souscrire à un crédit pour racheter votre logement, selon les conditions du contrat. D’ailleurs, vous pouvez revendre votre demeure sur le marché, ou trouver un nouvel acquéreur en cas d’incapacité de rachat.